Home » ailleurs » L’image du jour : Joseph Ferdinand CHEVAL

L’image du jour : Joseph Ferdinand CHEVAL

Il est important de savoir d’où on vient. L’art brut a une histoire. Et à la source de l’art brut, il y a Hauterives, dans la Drôme, où œuvra Joseph Ferdinand Cheval.
“1879-1912 : 10 000 Journées, 93 000 Heures, 33 ans d’épreuves” pour construire son Palais idéal.
Il fut considéré vers 1920 comme un précurseur de l’architecture surréaliste par André Breton, puis de l’art brut par Jean Dubuffet. Considérant le Palais comme le seul exemple d’architecture naïve, André Malraux en décide le classement en 1969. Picasso, Tinguely, Niki de Saint Phalle vouaient également une admiration sans borne au facteur Cheval.

Joseph Ferdinand CHEVAL, Tombeau du silence et du repos sans fin, sculpture, cimetière de Hauterives (Drôme) – photo JFG

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *