Home » 2023 » December

Monthly Archives: December 2023

INFOS PRATIQUES

contact@artetdechirure.fr

Centre Hospitalier du Rouvray
4, rue Paul Éluard
BP 45
76300 Sotteville-lès-Rouen


Ouverture : 14h-17h les mercredi, samedi et dimanche

Tarifs :
plein tarif : 5 €
tarif réduit : 3 € (groupes, étudiants, demandeurs d’emploi, 12-26 ans)
gratuité : – 12 ans et personnels ou résidents du CHR

Bus F3 – arrêt Sotteville-lès-Rouen / CH du Rouvray

Facebook

Instagram

Webmaster : Jean-François GUILLOU

Nativité : le temps de l’enfant

Marion OSTER, collection Musée Art et Déchirure

mais aussi Aloïse CORBAZ à Lausanne

C’est un détail : dans l’œil d’Éric DEMELIS

Le reflet du visage de l’artiste dans la pupille de son personnage. Le procédé est ancien et renvoie à une référence célèbre dans l’histoire de l’art : celle du peintre flamand Jan Van Eyck qui, dans le portrait des Époux Arnolfini, s’est représenté dans le reflet d’un “œil de sorcière” (un miroir convexe).

Mais on peut aussi y voir un propos plus grave, une référence à la justice divine dont notre conscience serait le reflet (Victor Hugo, La conscience dans La légende des siècles) :

Caïn, ne dormant pas, songeait au pied des monts.
Ayant levé la tête, au fond des cieux funèbres,
Il vit un œil, tout grand ouvert dans les ténèbres,
Et qui le regardait dans l’ombre fixement.(…)
Puis il descendit seul sous cette voûte sombre.
Quand il se fut assis sur sa chaise dans l’ombre
Et qu’on eut sur son front fermé le souterrain,
L’œil était dans la tombe et regardait Caïn.

La Conscience. Illustration de F. Chifflart d’après un dessin de N. François pour la Légende des siècles de Victor Hugo. (Maison Victor-Hugo, Paris.)

Ou bien une autre référence, renvoyant à la justice des hommes cette fois : “œil pour œil, dent pour dent” (Code de Hammurabi, 1750 av. J.-C. : § 196 : Si quelqu’un a crevé un œil, on lui crèvera un œil. § 200 : Si quelqu’un a fait tomber une dent, on lui fera tomber une dent.) ?

Ou bien les yeux de…

Ou bien l’œil surréaliste de Luis Buñuel et Salvador Dalí

Salvador DALI, L’Œil du peintre, 1941, aquarelle, stylo, pinceau et encres de couleur sur crayon sur carton, 25.6 x 26.7 cm

Ou bien un simple aléa pictural, une illusion d’optique, comme cet œil-nuage flottant dans un ciel mongol…

Ciel de Mongolie-Intérieure (Chine), juin 2018

2021 : le temps de la “minute singulière” (7)

La minute singulière

Épisode 7 : Francis MARSHALL (5 mai 2021)

Une vidéo réalisée par les services civiques de la saison 2020-2021 : Frédérique BENAYACHI et Clara LEFEBVRE.

Imaginons un catalogue (suite 2)

2021 : le temps de la “minute singulière” (6)

La minute singulière

Épisode 6 : Fabien CHEVRIER (28 avril 2021)

Une vidéo réalisée par les services civiques de la saison 2020-2021 : Frédérique BENAYACHI et Clara LEFEBVRE.

Anniversaire : 1 an

Ce blog a 1 an.
Pour illustrer cet événement, une expérience : carte blanche à l’IA (intelligence artificielle) avec pour indication ces mots “anniversaire art singulier” (https://www.craiyon.com)

2021 : le temps de la “minute singulière” (5)

La minute singulière

Épisode 5 : Paul HÉRAIL (21 avril 2021)

Une vidéo réalisée par les services civiques de la saison 2020-2021 : Frédérique BENAYACHI et Clara LEFEBVRE.

C’est un détail : Michel GOUTEUX

Michel GOUTEUX, Allégorie du complexe de castration (détail)

Prolégomènes à l’hymen : “Mignonne allons voir si la rose”… Un oculus, des oculi, une perle de rosée, un brin de queue en forme de virgule (virga et non virgo) : sont-ce les fragments d’une scène de crime ? Ou bien une préquelle ?
Abyssus abyssum invocat.

2021 : le temps de la “minute singulière” (4)

La minute singulière

Épisode 4 : CHRISTOPHE (14 avril 2021)

Une vidéo réalisée par les services civiques de la saison 2020-2021 : Frédérique BENAYACHI et Clara LEFEBVRE.